minuit

minuit [ minɥi ] n. m.
mie nuit XIIe; de mi- et nuit; fém. jusqu'en 1530, parfois encore (littér.)
1Milieu de la nuit. Soleil de minuit. « sur le minuit, une espèce de souper avec du vin de Champagne » (Stendhal) médianoche .
2Heure du milieu de la nuit, la douzième après midi (24 heures ou 0 heure). Les douze coups de minuit. Minuit, l'heure du crime. À minuit précis. Minuit et demi. Messe de minuit, célébrée dans la nuit de Noël.

minuit nom masculin (de mi- et nuit) Milieu de la nuit. La douzième heure après midi ; instant marqué vingt-quatre heures ou zéro heure : Le train part à minuit. Passage inférieur au méridien du mobile qui sert à définir l'échelle de temps considérée : temps sidéral, solaire vrai, solaire moyen, universel, etc. (Quand on n'ajoute aucune spécification, minuit correspond alors au temps légal.) ● minuit (difficultés) nom masculin (de mi- et nuit) Genre Midi et minuit sont aujourd'hui des noms masculins : midi et demi, minuit et demi, à midi précis. « Midi le juste »(P. Valéry). Remarque Dans la langue lit-téraire, on trouve parfois midi ou minuit employés au féminin pour produire un effet d'archaïsme : ce pouvait être vers la minuit. Accord Le verbe qui a pour sujet midi ou minuit se met normalement au singulier : minuit sonne, vient de sonner. Remarque On trouve parfois midi sonnent, minuit sonnent (= les douze coups sonnent), mais cette orthographe est vieillie. Construction 1. Midi (= heure du jour) n'est pas précédé de l'article défini : il arrivera vers midi (et non : vers les midi ou vers le midi) ; à midi, il déjeune souvent avec ses collègues (et non : le midi, il déjeune). 2. Le midi (= la direction du sud ; la région située au sud) est précédé de l'article : la façade est tournée vers le midi ; il s'est retiré dans le midi de la France (ou, sans complément, dans le Midi). Orthographe Midi avec ou sans majuscule Voir grammaire : points cardinaux. ● minuit (expressions) nom masculin (de mi- et nuit) Messe de minuit, messe célébrée dans l'Église latine pendant la nuit de Noël, en mémoire de la naissance de Jésus-Christ. Permission de minuit, autorisation donnée de sortir en ville jusqu'à minuit. ● minuit (synonymes) nom masculin (de mi- et nuit) La douzième heure après midi ; instant marqué vingt-quatre heures ou...
Contraires :

minuit
n. m.
d1./d Milieu de la nuit.
d2./d Instant où un jour finit et où l'autre commence. Le jour civil commence à minuit et se compte de 0 à 24 heures.

MINUIT, subst. masc.
A. — Milieu de la nuit. Minuit noir; ciel de minuit. Le vent lugubre de minuit est comme chez lui dans mes pensées (J. BOUSQUET, Trad. du silence, 1936, p.135):
—. Quel silence! À peine un faible cri par instants, cet oiseau impuissant à se réveiller. L'heure de la mer de lait est à nous; si l'on me voit si blanche, c'est parce que c'est moi minuit, le lac de lait, les eaux.
CLAUDEL, Soulier, 1929, 2e journée, 14, p.764.
Soleil de minuit.
Au fém, vx. Depuis la minuit. À quatre heures et demie il sortait, et vadrouillait jusqu'à la minuit (MONTHERL., Démon bien, 1937, p.1311).
Au plur., littér. Le bleu parfait des minuits d'août (COLETTE, Naiss. jour, 1928, p.43).
P. métaph. [P. réf. à l'obscurité profonde et au mystère du milieu de la nuit] Les abîmes et les minuits de l'âme (BARRÈS, Mystère, 1923, p.87).
Arg. Nègre (d'apr. ESN. 1966).
B. — Heure du milieu de la nuit, la douzième après midi, la vingt-quatrième d'un jour. Il est minuit; minuit sonne au clocher, à la pendule; le dernier coup, les douze coups de minuit; s'en aller, rentrer à minuit; attendre jusqu'à minuit; bain de minuit. La cloche du château sonnait minuit, et la lune dans tout son éclat répandait une douce clarté sur la campagne (JOUY, Hermite, t.4, 1813, p.58). Il est minuit sonné. Allons donc nous coucher sur la foi seule de nos montres (J. DE MAISTRE, Soirées St-Pétersb. t. 1, 1821, p.65). Marat connaissait le rythme des veillées bressanes: vin jusqu'à minuit; à minuit, jambon et lard, tartes (VAILLAND, Drôle de jeu, 1945, p.148).
À minuit juste, précis, sonnant; à minuit passé; à minuit et demi; le lendemain à minuit. Léon était sorti de chez lui à minuit passé (PONSON DU TERR., Rocambole, t.3, 1859, p.138). Le feu doit cesser le lendemain à minuit (DE GAULLE, Mém. guerre, 1959, p.176).
Sur le minuit, sur le coup de minuit, vers le minuit. Quelquefois je vais me promener seule à cheval, à la brume. Je rentre sur le minuit (SAND, Corresp., 1836, p.372). Au plur. Vers les minuit. Le lendemain, vers les minuit, il vint à cheval, et bien accompagné, chanter sous les fenêtres de la Fausta (STENDHAL, Chartreuse, 1839, p.220). P. méton. Il ne nous reste qu'à regagner une chambre (...) et à écouter sonner (...) les cent minuits des horloges de Rome (COLETTE, Pays. et portr., 1954, p.125).
Messe de minuit. Messe de Noël, célébrée à minuit pour fêter la Nativité. Si les chemins sont aussi méchants que l'an dernier, dit-elle, on ne pourra pas aller à la messe de minuit (HÉMON, M. Chapdelaine, 1916, p.120). Minuit chrétien. Cantique chanté à cette messe. C'était un Adeste entrecoupé de Minuit chrétien (MALÈGUE, Augustin, t.2, 1933, p.497).
Spécialement.
Bain de minuit. Claire avait voulu prendre un bain de minuit. Jacques l'avait accompagnée mais, malgré l'insistance de sa femme, il avait refusé de se jeter à l'eau (N. AVril, L'Été de la Saint Valentin, Paris, J.-J.Pauvert, 1972, p.65).
ASTRON. Minuit moyen. Douzième heure à partir de midi moyen. (Dict. XIXe et XXe s.). Minuit vrai. Moment auquel le centre du soleil coïncide avec le méridien opposé au méridien du lieu (Dict. XIXe et XXe s.).
♦Domaine milit. Appel de minuit. Appel de ceux qui ont eu une permission de sortie jusqu'à minuit. J'avais juste le temps d'aller me mettre en uniforme et de rentrer à l'école, rue Descartes, avant l'appel de minuit quarante-cinq des jours de sortie (ABELLIO, Pacifiques, 1946, p.14). Permission de minuit. Autorisation de sortie jusqu'à minuit. Ils partaient toujours dans cet état d'excitation du militaire qui sort de la caserne avec une permission de minuit (AYMÉ, Jument, 1933, p.212). P. ext. Jem (...) paraissait le gamin qui, exceptionnellement, a la permission de minuit (MARTIN DU G., Devenir, 1909, p.87).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Avec s, les minuits (d'août, de l'âme, etc.). Mais invar.: vers les minuit (= vers minuit). Étymol. et Hist. 1. 1155 subst. fém. mienuit «le milieu de la nuit» (WACE, Brut, éd. I. Arnold, 984); 1530 subst. masc. (PALSGR., p.245); 2. 1554 «heure du milieu de la nuit» Il estoit minuit (RONSARD, Bocage, Ode, ou Songe, à François de Revergat, 11 ds Œuvres compl., éd. P. Laumonier, VI, 122). Comp. de mi- et de nuit. Fréq. abs. littér.:2725. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 3817, b) 5541; XXe s.: a) 3491, b) 3263.

minuit [minɥi] n. m.
ÉTYM. 1530; n. f., XVe; mie nuit, v. 1130; de mi-, et nuit; fém. jusqu'en 1530, et encore par archaïsme dans la langue littér. → Hauteur, cit. 14, Duhamel.
1 (V. 1130). Milieu de la nuit. || L'ombre de minuit (→ Écraser, cit. 7). || L'agitation (cit. 5) de minuit sur les boulevards. || Le pays de la nuit polaire et du jour crépusculaire de minuit (→ Éternel, cit. 35). || Soleil de minuit. || Les terreurs de minuit. || Repas fait un peu après minuit. Médianoche.
1 (…) toute la soirée on avait des glaces ou du thé tous les quarts d'heure; et, sur le minuit, une espèce de souper avec du vin de Champagne.
Stendhal, le Rouge et le Noir, II, IV.
Par métaphore, fig. (Personnifié). || Minuit rit et folâtre (→ Loup, cit. 9).
2 Et c'est l'heure où minuit, brigand mystérieux,
Voilé d'ombre et de pluie (…)
Hugo, la Légende des siècles, III, III.
2 (1580, Montaigne). Heure du milieu de la nuit, la douzième après midi. || Minuit correspond à 24 heures, si l'on compte par rapport au jour qui s'achève, à 0 heure si l'on compte par rapport au jour qui commence. || L'heure (cit. 27) de minuit. || À minuit (→ Finir, cit. 6; flambeau, cit. 3). || Hier à minuit. || À minuit précis. || Jusqu'à minuit (→ Équipée, cit. 3; insomnie, cit. 4). || Avant minuit. || À minuit moins le quart (→ Hôtel, cit. 17). || Vers minuit. || Environ minuit. || À minuit et demi passé. || Minuit sonné (→ Inaperçu, cit. 4). || Un peu plus de minuit (→ Marquer, cit. 17). || Minuit un quart, minuit et demi.REM. On écrit parfois minuit et demie. Cf. Grevisse, no 387, a. || La pendule sonne minuit (→ Engager, cit. 31). || Minuit sonne (→ Fêler, cit. 5; gondole, cit. 1). || Les douze coups de minuit. || À minuit sonné.Messe de minuit, célébrée dans la nuit de Noël.
3 Sur un palier de l'escalier de la grande tour, battait une pendule qui sonnait le temps au silence (…) Lorsque les deux aiguilles, unies à minuit, enfantaient dans leur conjonction formidable l'heure des désordres et des crimes, Lucile entendait des bruits qui lui révélaient des trépas lointains.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. I, p. 118.
4 Le cessez-le-feu, c'est toujours à minuit. — Ou à midi. — Mais non, petite tête, à minuit : à zéro heure, tu comprends ?
Sartre, la Mort dans l'âme, p. 47.
Astron. || Minuit moyen, douzième heure à partir de midi moyen.Minuit vrai : moment auquel le centre du soleil coïncide avec le méridien opposé au méridien du lieu.
Par métaphore (évoquant la clandestinité). || Les Éditions de Minuit.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Minuit 2 — Auteur Stephen King Genre Nouvelle Version originale Titre original Four Past Midnight Éditeur original Viking Langue originale Anglais américain …   Wikipédia en Français

  • MINUIT — is a numerical minimization program written in FORTRAN [http://wwwasdoc.web.cern.ch/wwwasdoc/minuit/minmain.html] by Fred James in 1970s, who is a CERN staff physicist. The program searches for minimum in a user defined function with respect to… …   Wikipedia

  • Minuit 4 — Auteur Stephen King Genre Nouvelle Version originale Titre original Four Past Midnight Éditeur original Viking Langue originale Anglais américain …   Wikipédia en Français

  • minuit — Minuit. s. m. Le milieu de la nuit. Allez vous en coucher il est minuit. minuit est sonné. en plein minuit. jusqu à minuit. à l heure de minuit. la Messe de minuit …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Minuit — is French for midnight. It may also refer to: Peter Minuit, the Dutch settler well known for purchasing the island of Manhattan from local Native American groups in 1626 Les Éditions de Minuit, a French publishing house Minuit, a band from New… …   Wikipedia

  • Minuit 10 — Minuit dix Minuit dix est une émission culturelle quotidienne de cinquante minutes diffusée sur France Culture, produite et présentée par Laurent Goumarre puis par Aude Lavigne depuis septembre 2008. Cette émission traite des différents champs de …   Wikipédia en Français

  • minuit — MINUIT: Limite du bonheur et des plaisirs honnêtes ; tout ce qu on fait au delà est immoral …   Dictionnaire des idées reçues

  • Minuit — [min′yo͞o it] Peter 1580? 1638; 1st Du. director of New Netherland (1626 31) …   English World dictionary

  • Minuit — Peter Minuit, dritter Gouverneur von Nieuw Nederland Peter Minuit (irrtümliche Schreibweise: Minnewitt), (* zwischen 1585 und 1594 in Wesel, Herzogtum Kleve; † im August 1638 vor St. Christopher, Westindische Inseln) war ein niederländischer… …   Deutsch Wikipedia

  • Minuit —  Ne doit pas être confondu avec Les Éditions de Minuit. Minuit (de l ancien français mie nuit) est l heure à laquelle se termine la journée, et commence une nouvelle, dans la plupart des cultures occidentales. Sommaire 1 Notations …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.